Actualités

Retour aux actualités

Liqueur Pousse Rapière selon Michel Sarran

Liqueur Pousse Rapière selon Michel Sarran

Un grand merci à Michel Sarran pour nous livrer son rapport à la liqueur Pousse Rapière et une belle idée d’utilisation en pâtisserie.

Connaissez-vous la liqueur de Pousse-Rapière ?

Connaissez-vous la liqueur de Pousse-Rapière ?

Cette liqueur d’Armagnac aromatisée à l’orange amère, dont la recette est soigneusement gardée secrète, est une production exclusive du Château de Monluc, domaine gersois. Le terme de Pousse-Rapière fait référence à la rapière, cette longue épée légère ramenée en Gascogne des guerres d’Italie.

Créée dans les années 60 par le patriarche de la famille Lassus, cette liqueur donne son nom à un cocktail, apéritif gascon par excellence.

Celui-ci se compose d’un volume de cette liqueur pour six volumes de vin effervescent brut, idéalement du Vin Sauvage, un mousseux blanc de blancs produit par le même domaine, avec les cépages utilisés pour l’Armagnac, auquel on ajoute un glaçon et une demi-rondelle d’orange. Mais gare à l’abus, ce cocktail a une forte capacité à enivrer !

La liqueur peut aussi se déguster natureavec des glaçonsen apéritif avec des toasts de foie gras. De mon côté, j’apprécie le très bon rendu de fruité d’orange, que j’utilise en pâtisserie, pour parfumer un lait de poule par exemple, que l’on sert avec un soufflé au chocolat.

Monsieur Michel Sarran

En 1989, Michel Sarran devient chef cuisinier de la Résidence de la Pinède à Saint-Tropez mais n’y reste qu’un an et se fait renvoyer pour incompatibilité d’humeur avec le propriétaire Jean-Claude Delion12. Il enchaîne avec une nouvelle place de chef au Mas du Langoustier à Porquerolles où il reste de 1990 à 1994. En 1991, à trente ans, il y décroche une étoile Michelin16,8, malgré les grosses cadences de l’établissement où il sert entre 300 et 400 couverts par jour. En juin 1995, il ouvre le restaurant portant son nom dans un hôtel particulier boulevard Armand-Duportal à Toulouse, avec succès4. L’établissement obtient une première étoile au guide Michelin en 1996 et une deuxième étoile en 2003

Un grand merci à Michel Sarran pour cet hommage !